Comment bien choisir sa clôture ?

Publié le 26 mars 2024 par Charlotte

Que vous cherchiez à délimiter votre propriété, à protéger votre jardin des intrusions ou à simplement ajouter une touche esthétique à votre espace extérieur, la clôture est l’élément qui peut tout changer.

Dans ce guide, nous explorons les différentes options de clôtures disponibles sur le marché, les obligations en matière de réglementation ainsi que les critères à prendre en compte lors de votre réflexion. Mon Marché Déco fait le tour de la question et vous aide prendre la meilleure décision dans votre choix de clôture.

Clôture et réglementation : démarrer son projet du bon pied

En théorie, tout propriétaire d’un terrain bâti ou non peut installer une clôture quand il le souhaite, sans avoir à demander un accord préalable, c’est ce que nous dit l’article 647 du Code Civil.

Néanmoins, selon le type de clôture et son lieu d’implantation, une ou plusieurs réglementations peuvent s’appliquer : des règles d’urbanisme de votre commune (PLU) pour les caractéristiques de votre clôture, de distance avec le terrain de vos voisins selon que la clôture est privative ou mitoyenne et de distance en lien au domaine public et aux voies de circulation.

Dans certains cas, le dépôt d’une déclaration de travaux auprès de votre mairie peut même être obligatoire ! Si votre clôture excède les 2 mètres de hauteur ou qu’elle se trouve à proximité d’un monument classé historique, vous devrez passer par la case paperasse et déposer une déclaration préalable de travaux, quelle que soit la commune.

En savoir plus la réglementation des clôtures

Les critères à étudier avant de choisir sa clôture

Les critères de choix pour l’achat d’une clôture dépendent d’une part de vos besoins mais aussi de vos contraintes. Parmi la variété de matériaux et de clôture, chaque type à ses avantages et ses inconvénients.

Si vous ne savez pas encore exactement vers quel type de clôture vous souhaitez acheter, réfléchissez déjà sur ces points :

quelle clôture choisir – un salon de jardin qui invite à la détente, bordé par une clôture
  • La réglementation : renseignez-vous auprès du service urbanisme de votre commune pour connaitre toutes les règles.
  • Le matériau : choisissez une clôture selon vos préférences esthétiques mais aussi votre disposition à assurer l’entretien plus ou moins régulièrement.
  • La hauteur : vérifiez la hauteur maximale autorisée dans votre commune. Pour cela contactez votre mairie ou référez-vous au Plan Local d’Urbanisme (PLU).
  • La longueur à poser : calculez précisément combien de mètres linéaires vous avez besoin et étudiez les méthodes de pose, l’esthétique et le prix.
  • Les conditions de pose : renseignez-vous sur le système de pose, poteaux à sceller au sol ou embases à fixer sur un muret.
  • Le prix : établissez un budget en considérant les coûts des matériaux, de la main-d’œuvre et de l’entretien à long terme.
  • La durée de vie : faites le rapport entre le matériau et l’entretien, voyez cet achat comme un investissement sur le long terme (plus-value sur la vente par exemple).
  • La fonction : définissez l’usage de votre clôture : esthétisme, sécurité, délimitation de terrain, préservation de l’intimité.
Besoin d’aide ? Demandez un devis

Tour d’horizon des types de clôtures

Zone exposée au vent, humidité, entretien, facilité de pose ou bien encore esthétique, toutes les clôtures ne se valent pas. Voici un petit aperçu des options existantes pour vous aider à faire votre choix.

Quelle clôture choisir – un grillage rigide en panneau

Le grillage souple ou rigide en panneau

Le grillage est une option polyvalente et économique pour clôturer votre terrain. Souple ou rigide en panneau, il offre une solution pratique pour délimiter les espaces.

Le grillage souple est idéal pour toutes les configurations de terrain. Les mailles sont souvent petites, empêchant les animaux de passer à travers. Pour cacher la vue, le grillage peut être recouvert d’un brise-vue ou d’une haie. Facile à poser, il n’est néanmoins pas réputé pour sa solidité et se coupe aisément. L’esthétique du grillage souple est quant à elle plutôt basique.

Le grillage rigide en panneau est plus robuste et sécurisé que sa version souple. Il se prête également aux terrains accidentés, vallonnés ou aux contours sinueux. La pose est un peu plus ardue du fait que les poteaux doivent être bien alignés. Comme le grillage souple, le grillage rigide empêche les animaux de pénétrer mais n’est pas non plus occultant et se coupe assez facilement. Toutefois, c’est une solution qui offre un bon rapport qualité/prix.

La clôture PVC

La clôture en PVC est une solution appréciée par les propriétaires en raison de ses nombreux avantages. Elle se décline en de multiples modèles, formes et couleurs et ajoute de la valeur à votre maison.

Le PVC est un matériau durable et résistant aux éléments extérieurs tels que la pourriture, la décoloration et les insectes, assurant ainsi une excellente longévité à la clôture. Contrairement aux clôtures en bois qui nécessitent un entretien régulier, les clôtures en PVC sont pratiquement sans entretien. Un nettoyage printanier suffit à les maintenir propres et éclatantes.

De plus, la clôture en PVC offre une grande variété de styles, couleurs et finitions, permettant aux propriétaires de choisir celle qui correspond parfaitement au style de leur maison. Que vous préfériez une clôture totalement ou partiellement occultante, à claire-voie, posée au sol ou sur un muret, il existe une ribambelle d’options. En prime, les lisses de clôture en PVC sont légères et l’ensemble est facile à installer.

Avec sa durabilité, son entretien réduit, sa variété de styles et son aspect écologique, le PVC représente une option pratique, esthétique et économique pour ceux qui cherchent à clôturer leur propriété.

Découvrir toutes les clôtures PVC
Visuel d'ambiance d'une clôture PVC SLIM 3 lisses
Quelle clôture choisir – un bord de piscine sécurisé par une grande clôture en PVC scellée au sol

La palissade ou panneau occultant

La palissade ou panneau occultant est une option de clôture prisée pour son pouvoir occultant tout en apportant une touche esthétique à votre propriété. Fabriquée en bois, composite, PVC ou encore aluminium, cette clôture protège des regards indiscrets, des animaux, du vent et des intrusions.

La palissade ou le panneau occultant ajoute une esthétique. Avec une variété de designs disponibles, vous pouvez choisir un style qui complète l’architecture de votre maison et améliore l’aspect global de votre extérieur. Cependant, ces clôtures nécessitent un entretien plus régulier (lasure, vernis), surtout si elles sont en bois, pour éviter la décoloration, la pourriture ou les déformations dues aux intempéries.

Ce type de solution de clôture est donc à privilégier pour les petites superficies et petites longueurs comme un bord de piscine. L’installation est relativement simple, que ce soit sur poteaux ou sur un muret. Côté prix, c’est une solution qui peut vite chiffrer selon le matériau choisi.

Le mur ou muret

Plus traditionnel et authentique, le mur en pierre est une option de clôture qui donne du cachet et du caractère. Le mur en pierre offre en effet une solution durable et solide pour délimiter votre terrain.

En revanche, la construction d’un mur ou d’un muret peut s’avérer coûteux selon le type de pierre. Ce genre de travaux nécessitent souvent l’intervention d’un professionnel afin de garantir un ouvrage solide et durable dans le temps. Le mur en pierre est idéal pour les petites surfaces à clôturer, par exemple devant une maison pour donner un aspect “vieille bâtisse”.

Quelle clôture choisir – un muret en pierre devant une maison de campagne
Quelle clôture choisir – une haie végétale qui fait office de clôture 

La clôture végétale

Enfin, la clôture végétale offre une alternative aux clôtures traditionnelles en matériaux durs. En plantant des arbustes, des arbres ou des plantes grimpantes, les végétaux viennent former une barrière 100 % naturelle. Encore faut-il avoir la main verte et savoir entretenir une clôture végétale.

Car pour maintenir sa forme et sa densité, la clôture végétale nécessite un entretien aux petits oignons. C’est-à-dire la taille des plantes, l’arrosage régulier et la protection contre les mauvaises herbes et les insectes nuisibles pour éviter que la clôture ne devienne qu’un amas de verdure. De plus, il faut du temps pour que les plantes poussent et forment une barrière.

La clôture végétale n’offre pas non plus le même niveau de sécurité que les clôtures classiques. Bien qu’elle puisse dissuader des intrusions et fournir une certaine intimité visuelle, elle peut être plus facilement franchissable.

Quel est le prix d’une clôture ? Le classement selon les matériaux

Maintenant que nous avons passé en revus les principaux types de clôture, jetons un œil aux prix. Cela devrait vous aider dans votre choix. Le coût d’une clôture peut sensiblement varier en fonction de différents facteurs, tels que le type de matériau utilisé, la superficie à clôturer, le style de clôture choisi et la complexité de l’installation.

Quelle clôture choisir – une allée de jardin avec un banc et un vélo posé contre une clôture blanche

Pour vous faire une petite idée, voici un classement basé sur le coût par mètre linéaire selon le matériau :

  1. Clôture grillagée : À partir de 10€ le mètre linéaire, les clôtures grillagées offrent une option économique pour délimiter votre propriété.
  2. Clôture PVC : Les clôtures en PVC débutent à environ 50€ le mètre linéaire, ce qui en fait l’une des options ayant le meilleur rapport qualité/prix sur le marché.
  3. Clôture en aluminium, fer forgé ou bois composite : Avec un prix moyen d’environ 150€ par mètre linéaire, ces options offrent un compromis entre durabilité et coût. On peut monter jusqu’à 300€ le mètre linéaire pour les clôtures en fer forgé sur-mesure.
  4. Clôture en bois : Les prix oscillent généralement entre 40 et 50€ pour l’entrée de gamme et sont en moyenne à environ 150€ le mètre linéaire. Le bois de sapin ou le pin sont des essences très abordable. Les bois plus exotiques comme le teck font gonfler considérablement le coût d’une clôture.

Comment poser une clôture ? Les 3 méthodes de pose

La pose d’une clôture est l’étape essentielle pour assurer sa durabilité et son efficacité. Selon le type de clôture que vous avez choisi, il existe différentes méthodes d’installation. Voici les 3 méthodes de pose d’une clôture les plus courantes.

Quelle clôture choisir – une feuille d’automne collée contre un grillage

La clôture grillagée

  • Préparation du terrain : délimitez l’emplacement de la clôture en plantant des piquets aux extrémités du futur grillage, à environ 30 cm de profondeur. Placez également des piquets tous les 2 / 3 mètres pour marquer la position des poteaux intermédiaires. Enfin, reliez les poteaux avec de la ficelle.
  • Creusement des fouilles : chaque piquet est remplacé par un trou qui servira à sceller les poteaux. Les dimensions de chaque trou sont cruciales : un diamètre de 40 cm et une profondeur équivalente au tiers de la hauteur du poteau.
  • Installation des poteaux : installez en premier les poteaux d’angle, solidement scellés avec des dalles de béton et reliés entre eux à l’aide de fil de tension. Les poteaux intermédiaires sont ensuite installés à intervalles réguliers.
  • Pose du grillage : déroulez le grillage le long des poteaux et fixez-le à l’aide de fil de fer ou de clips prévus à cet effet. Tendez bien le grillage pour éviter les fléchissements.
  • Finitions : coupez le grillage à la longueur nécessaire et fixez-le solidement aux poteaux à l’aide de tendeurs. Ajoutez éventuellement des éléments de renfort en haut et en bas de la clôture pour plus de stabilité.

La clôture sur muret

La majorité des clôtures en PVC, en bois et en aluminium sont installées sur un muret en parpaings. Pour installer une clôture sur un muret, scellez les poteaux sur le muret ou fixez-les à l’aide de platines. Une fois les poteaux en place, installez les panneaux de clôture et vérifiez l’alignement.

Quelle clôture choisir – un jardin de maison délimité par une clôture sur muret
Quelle clôture choisir – une clôture en PVC haute scellée au sol pour se cacher du vis-à-vis

La clôture à sceller au sol

Ce procédé est davantage à destination des palissades mais aussi certaines clôtures PVC. Pour installer une clôture à sceller au sol, commencez par marquer l’emplacement des poteaux à l’aide de piquets et d’un cordeau. Creusez des trous pour les poteaux et placez-les à l’intérieur. Attendez que le béton sèche complètement avant de fixer les panneaux de clôture aux poteaux. Une fois les panneaux fixés, vérifiez l’alignement et les niveaux.

Vous voilà désormais parfaitement armé pour bien choisir votre clôture. Le plus important à retenir, c’est que votre clôture corresponde à vos besoins en matière d’usage, de sécurité et d’esthétisme. Passez en revue les avantages et inconvénients de chaque matériau, établissez un budget, faites faire des devis et si besoin demandez de l’aide à un professionnel. Chez Mon Marché Déco, nous sommes spécialistes de la clôture PVC, notre service se client se tient à votre disposition.

Découvrez nos produits !

38,0087,80 TTC
5,70m
461,20685,60 TTC
3,85m
275,80378,30 TTC
18,50m
722,801 235,20 TTC
54,2098,50 TTC
15m
2 117,802 392,60 TTC