Rénover un escalier en bois en 7 étapes

Publié le 3 avril 2024 par Charlotte

Vous souhaitez rénover votre escalier sans le changer ou dépenser beaucoup d’argent ?  Vous ne savez ni comment ni par où vous y prendre ? La rénovation d’un escalier, qui plus est en bois ne doit pas être prise à la légère. Plusieurs étapes doivent minutieusement être suivies afin de garantir la qualité, la longévité et surtout la sécurité de l’escalier en bois.

Outils, produits et points de vigilance, découvrez-en 7 étapes comment rénover un escalier en bois.

Comment rénover un escalier en bois - Gros plan sur un escalier en bois brut à rénover

Étape n°1 – Évaluer l’état de l’escalier

La première chose à faire est d’évaluer l’état de votre escalier en bois. Si vous vous lancez dans sa rénovation, c’est qu’il n’est peut-être pas à votre goût ou bien que vous jugiez qu’il mérite un coup de jeune. Alors retroussez-vous les manches et commencez par un bon dépoussiérage à l’aide d’un chiffon microfibres humidifié.

À ce stade, vous pouvez déjà remarquer s’il y a des zones fissurées, des rayures, des tâches, des éclats ou d’autres imperfections. Cette première action vise à identifier les réparations à prévoir et leur degré d’importance, comme :

  • Le remplacement de certaines marches ou zones très abîmées
  • Le ponçage des marches pour retirer les rayures et les tâches
  • La préparation des marches en vue de mettre un vernis, cirage ou une peinture

Étape n°2 – Décaper un escalier en bois

Ensuite, nettoyez en profondeur les marches, contremarches ainsi que la rampe. Pour ce faire, munissez-vous d’une éponge abrasive, type éponge de cuisine et d’un produit nettoyant adapté.

Bois peint, ciré ou vernis, le décapage dépend du revêtement de votre escalier. Certains produits sont plus efficaces pour éliminer les traces de vernis ou la saleté, quand d’autres ciblent plutôt la graisse.

  • Si votre escalier est verni ou peint, décapez-le avec un décapant spécial bois ou d’un décapeur vapeur.
  • Si votre escalier est ciré, décapez-le avec un décireur, laissez agir, puis poncez avec de la laine d’acier pour éliminer les résidus de cire.
  • L’essence de térébenthine ou le vinaigre blanc conviennent aussi aux escaliers très sales, vernis et gras. La “popotte” est l’astuce des ébénistes pour redonner de l’éclat et éclaircir le bois.

Une fois le décapage terminé, laissez sécher avant de passer à l’étape suivante.

😷 Les produits nettoyants et décapants dégagent des émanations. Pour vous protéger et éviter d’inhaler des substances toxiques, portez un masque et des gants.

Étape n°3 – Réparer les fissures et les trous

Une fois votre escalier entièrement décapé, rebouchez les trous et les fissures à l’aide de pâte à bois et d’une spatule. Cette dernière doit être plus large que la cavité à colmater. Mettez la pâte à bois sur les zones abîmées et lissez-la jusqu’à l’obtention d’une surface plane. Laissez la pâte à bois durcir.

Si les dommages sont trop importants, qu’il y a trop de trous et de fissures, faites appel à un professionnel.

Comment rénover un escalier en bois - Une personne en train de poncer du bois à l'aide d'une ponceuse électrique

Étape n°4 – Poncer l’escalier

Le ponçage est indispensable dans la rénovation d’un escalier en bois. Cette étape permet de lisser la surface et de faire adhérer la peinture plus facilement. Tout doit être poncé : les marches, les contremarches, sans oublier la rampe.

⚠️ Attention, le ponçage se fait toujours dans le sens du veinage du bois.

Pour réaliser cette étape, vous avez deux choix : manuellement ou à la ponceuse électrique. On vous recommande la seconde option, qui vous évitera de vous fatiguer, à moins que vous souhaitiez vous muscler.

Vous aurez besoin de deux ponceuses : une ponceuse à bande et une ponceuse triangulaire, utile pour aux angles et recoins des marches d’escalier. Une fois que c’est fait, passez un coup d’aspirateur pour dépoussiérer.

Étape n°5 – Appliquer une sous-couche

La réparation de votre escalier en bois est terminée. Mais avant de le peindre, il y a une étape à ne pas sauter : l’application de la sous-couche. La sous-couche permet de faire accrocher la peinture à l’escalier et favorise sa tenue dans le temps.

Avec un pinceau plat, débutez par le haut des escaliers puis descendez au fur et à mesure. Comme pour le ponçage, l’application de la sous-couche doit se faire dans le sens des veines du bois.

🎨 Petite technique si vous avez besoin d’utiliser votre escalier : peignez une marche sur deux, attendez que ça sèche, puis peignez les marches restantes.

Comment rénover un escalier en bois - Un escalier en bois avec les marches peintes en rouge

Étape n°6 – Peindre l’escalier en bois

Une fois que la sous-couche est sèche, vous pouvez passer à l’étape supérieure : peindre votre escalier en bois. Nous vous conseillons de commencer par peindre la rampe d’escalier, puis les marches, toujours en partant du haut. N’oubliez pas les contremarches, même si vous allez les décorer par la suite.

Une fois que la première couche est complètement sèche, poncez très légèrement votre escalier, puis passez une seconde couche. Deux couches devraient suffire à recouvrir votre escalier en bois. Appliquez une troisième couche si besoin.

Si vous ne voulez pas peindre votre escalier en bois, il y a d’autres alternatives : moquette, jonc de mer, ou encore vinyle.

Étape n°7 – Vitrifier l’escalier en bois

Vous avez fait le plus gros mais il vous reste un petit effort à fournir. Il vous faut protéger votre escalier en bois, vous ne souhaitez tout de même pas le rénover tous les quatre matins.

Un vitrificateur d’escalier est un produit qui sert à protéger un escalier en bois de l’usure, des chocs et des rayures. Une fois appliqué, le vitrificateur durcit et forme un film protecteur. Il en existe en finition mate, satinée, brillante, il peut être incolore ou teinté.

Comment rénover un escalier en bois - Un escalier avec de la petite décoration posée sur le rebord d'une fenêtre
Comment rénover un escalier en bois - Une montée d'escalier décorée avec des contremarches collées

La décoration d’un escalier en bois

En tout dernier, attaquez-vous au plus fun, la décoration de votre escalier en bois. C’est certes un lieu de passage mais aussi un espace qui mérite d’être mis en valeur. Peu importe votre style, il existe une infinité de possibilités pour décorer votre cage d’escalier et en faire l’élément vedette de votre intérieur.

Commencez par habiller vos murs en y ajoutant votre touche perso : une peinture tendance comme le Peach Fuzz, un papier peint à motifs ou bien quelques cadres posés à différentes hauteurs.

Relookez votre escalier en bois jusqu’au bout avec les contremarches à coller : imitation carreaux de ciment pour un effet authentique, terrazzo pour un style bord de mer, jungle pour une ambiance naturelle ou à motifs géométriques pour l’esprit art déco. Il existe un large choix de modèles selon vos envies.

Contremarches d’escalier PVC

L’entretien d’un escalier en bois

Au quotidien, vous ne devez pas négliger l’entretien de votre escalier en bois. Pour préserver son éclat dans le temps, dépoussiérez-le avec un chiffon doux et sec. Le bois et l’eau ne font pas bon ménage, alors on évite les éponges et serpillières imbibées d’eau.

Si votre escalier est vitrifié, vous pouvez utiliser un chiffon humide mais jamais sur un escalier en bois brut. Nous insistons sur la notion d’humide, car même si l’escalier est traité, vous risquez de l’abîmer en le nettoyant avec un chiffon trempé. Essorez-le avant.

Enfin, pour enlever une tâche sur un escalier en bois, poncez très légèrement la zone. Si la tâche est superflue, elle ne devrait pas montrer de résistance.

Comment rénover un escalier en bois - Gros plan sur des marches d'escalier en bois

Découvrez nos produits !