Focus sur les travaux de second œuvre dans le bâtiment

Publié le 3 mai 2024 par Charlotte

Construire ou rénover une maison ne se fait pas un en claquement de doigt. Au fil du chantier, plusieurs phases se succèdent : le gros œuvre et le second œuvre. Souvent confondues, ces étapes sont pourtant bien distinctes. Quels sont les types de travaux concernés par le second œuvre ? Quelle est la différence avec le gros œuvre ? On vous explique tout.

Définition du second œuvre

Sur un chantier, le second œuvre intervient après le gros œuvre. Contrairement aux travaux de gros œuvre, ceux de second œuvre ne touchent ni à la solidité, ni à la structure du bâtiment. Les travaux de second œuvre ne sont pour autant pas moins importants, ils permettent de rendre le logement confortable, fonctionnel et à votre goût.

Les travaux de second œuvre commencent quand ceux du gros œuvre s’achèvent. Se succèdent alors différents corps de professionnels : plombiers, électriciens, menuisiers, carreleurs, peintres, chauffagistes, et bien d’autres encore.

Ce qui est réalisé dans le cadre du second œuvre n’est pas voué à durer une éternité. On estime qu’une rénovation est nécessaire tous les 10 ans environ.

Gros œuvre et second œuvre : quelle est la différence ?

Les travaux de gros œuvre et de second œuvre sont deux phases distinctes dans la construction d’un bâtiment. Voici leurs différences :

Les travaux de gros œuvre :

  • Ce sont les travaux structuraux qui concernent la construction de l’ossature et des éléments porteurs du bâtiment.
  • Ils comprennent la maçonnerie (fondations, murs porteurs, dalle…), la charpente, la couverture, et parfois les travaux de terrassement.
  • Les travaux de gros œuvre établissent la base et la structure du bâtiment. Ils doivent être solides et stables pour supporter les charges.

Les travaux de second œuvre :

  • Ce sont les travaux qui interviennent après la fin des travaux de gros œuvre et qui concernent l’aménagement intérieur et la finition du bâtiment.
  • Ils comprennent l’électricité, la plomberie, le chauffage, la ventilation, les revêtements de sol, les cloisons intérieures, les peintures, les menuiseries intérieures, etc.
  • Les travaux de second œuvre visent à rendre le logement habitable et fonctionnel.
Rénover sa maison soi-même : bonne ou mauvaise idée ?

Les types de travaux de second œuvre

Travaux de second-oeuvre - un artisan en train de réaliser l'isolation thermique d'une maison

Les travaux d’isolation

L’isolation est un aspect crucial pour garantir le confort thermique et acoustique d’un logement. Les travaux d’isolation permettent grâce à des matériaux isolants de qualité, de protéger du chaud comme du froid, et de l’humidité. Ils participent également à limiter, combler les déperditions de chaleur et à réduire les nuisances sonores.

Les travaux d’installation électrique

Les travaux d’installation électrique englobent la mise en place des câbles, des prises et des interrupteurs à l’intérieur comme à l’extérieur. Tout est alimenté et relié au tableau électrique. Pour cacher les câbles de faible courant sans devoir réaliser une saignée dans le mur, il existe des plinthes passe-câbles conçues pour cet usage.

J’achète des plinthes passe-câbles
Second-oeuvre dans le bâtiment - Gros plan sur des plinthes passe-câbles
Travaux de second-oeuvre - Une salle de bain contemporaine

Les travaux de plomberie, chauffage et ventilation

L’aménagement d’une salle de bain, d’une cuisine ou bien de WC nécessite une bonne installation sanitaire. Les travaux de plomberie consistent à relier l’habitation au réseau d’eau de la ville, au chauffage ainsi qu’à l’évacuation des eaux usées.

La mise en place du système de ventilation se fait également pendant le second œuvre, c’est ce qui permet le renouvellement de l’air et d’éviter l’humidité.

La création des cloisons intérieures

Les cloisons intérieures servent à délimiter les espaces de manière définitive. Ces travaux consistent à installer des structures séparatives. Pour cela, plusieurs matériaux peuvent être utilisés : le béton, la brique, le verre ou le bois. Le plus commun reste le plâtre avec structure métallique.

Travaux de second-oeuvre - Un double-séjour moderne avec un habillage de cloison
Travaux de second-oeuvre - Une salon séparé de la salle à manger par une double porte coulissante en applique

Les travaux de menuiserie

Les portes, poignées, plinthes et placards intégrés sont installés pendant le second œuvre. Ces travaux ajoutent de la fonctionnalité et de l’esthétisme à l’intérieur. Pour gagner jusqu’à environ 1 m² de surface au sol, la porte coulissante est idéale. Il en existe dans de nombreux modèles et finitions.

Voir les portes coulissantes

L’installation d’escaliers et mezzanines

L’installation d’escaliers et de mezzanines permet d’optimiser l’espace et de créer différents niveaux. Ces travaux nécessitent une attention particulière pour assurer la sécurité et la conformité aux normes. De plus, ces travaux peuvent seulement être réalisés pendant le second œuvre s’ils ne sont pas intégrés à la structure.

Travaux de second-oeuvre - Une montée d'escalier décorée avec des contremarches graphite
Travaux de second-oeuvre - Une chambre sous les combles décorée avec du lambris PVC blanc

La pose des revêtements

La pose des revêtements permet de recouvrir les murs et les cloisons brutes avec de la peinture, du papier peint, du lambris PVC ou plus original des panneaux tasseaux bois. Les revêtements comprennent également les sols, à savoir le carrelage, le parquet, le béton ciré ou le stratifié

Les équipements mobiliers

Cela concerne l’installation des meubles de cuisine, de salle de bain et les équipements sanitaires. Ces éléments seront probablement à rénover ou à remplacer au cours de la vie du logement car ils vont s’user dans le temps. Les équipements mobiliers c’est aussi une question de style, ils peuvent se démoder.

Travaux de second-oeuvre - Une grande cuisine avec un îlot central décoré avec des panneaux tasseaux